pano
01.04.2019

Une "girafe" très efficace

Une "girafe" très efficace
Une "girafe" très efficace

Police Région Morges a présenté les résultats «extrêmement réjouissants» de sa stratégie radar, qui fait la part belle à la «girafe».


Bien que la stratégie radar de Police Région Morges (PRM) prévoie plusieurs outils, c'est le radar mobile sur remorque, plus connu sous le nom de «girafe», qui est au centre de l'attention. Utilisée depuis juin dernier, elle s'est révélée très efficace.

 


 
Le radar mobile est déployé de manière équitable et systématique sur les six communes membres. Il suit toujours la pose préalable de   deux radars sympathiques, ou «speedy», qui indiquent aux conducteurs la vitesse à laquelle ils roulent. Après une semaine, les données récoltées par les «speedy» sont analysées, et la «girafe» répressive est posée à l'endroit le plus criminogène.

Sept jours plus tard, les données enregistrées par la "girafe" et par le «speedy» sont comparées. L'écart est considérable. «Les résultats sont extrêmement réjouissants, se félicite le commandant de PRM Martin de Muralt. La "girafe" a fait chuter le taux d'infraction.»

Effet préventif

Sur le chemin dè la Chenaillettaz à Morges, par exemple, le taux d'infraction de 23% enregistré par le «speedy» tombe à 1,64% quand la «girafe» est utilisée. Même situation  sur la  route de Genève à Préverenges, où le pourcentage passe  de  25,9%  à  2,14%. Selon le commandant, ces résultats s'expliquent par l'effet préventif du radar mobile, qui est très visible.

«De plus, les citoyens savent que, dès lors qu'ils voient un «speedy», il faut s'attendre à la «girafe» la semaine qui suit, poursuit-il. Notre région est connue pour ses contrôles de vitesse. Les gens se sont habitués à ça et lèvent désormais le pied de l'accélérateur. C'est la démonstration que cette dynamique préventive porte ses fruits.» 

 

Article tiré du journal de Morges - 29.03.19

A.S.